Histoire « récente » du Linceul (en France, après le XIII° s)

Ulysse Chevalier pris en flagrant délitBulle du pape Clément VII (1390) – par Pierre de Riedmatten – Cahier MNTV n° 37
D’après un article d’Emmanuel Poulle, membre de l’Institut, paru en janvier 2008, à propos du Mémoire de Pierre d’Arcis (1389).  

Outre le résultat du test au C14 (1988), le plaisir est toujours très grand, pour les détracteurs de l’ancienneté du Linceul, de pouvoir s’appuyer aussi sur le chanoine Ulysse Chevalier, un homme d’Eglise de grande notoriété, qui avait « historiquement démontré », au début du XX° s., que le Linceul de Turin était un faux datant du Moyen Age. Mais Ulysse Chevalier a trompé ses lecteurs.

Reconstitution des dommages subis par le Linceul lors de l’incendie de Champgéry en 1532 – par Aldo Guereschi et Michael Salcito – Cette étude des pliages montre que les grandes taches d’eau (halos) sont antérieures à l’incendie de Chambéry – Cahier MNTV n° 28.

Ostension de 2015 à Turin – Texte  et figures – A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Don Bosco, une ostension extraordinaire du Saint Suaire a eu lieu à Turin du 19 avril au 24 juin 2015. Elle a attiré plus de deux milions de pèlerins, ainsi qu’une délégation de musulmans. Voir le Cahier MNTV n° 54.